La cellule anti-trafic de la SPA dénonce une hausse des maltraitances d’animaux

Enfermés, peu nourris, battus ou laissés à l’abandon, les animaux sont de plus en plus maltraités. C’est ce qu’affirme la cellule anti-trafic de la SPA.Si le nombre de vols de chiens et de chats pour l’expérimentation a diminué, le trafic d’animaux, au troisième rang des négoces illégaux, continue de se développer.



Le Figaro

Share